Accueil > Dico du bois

Dico du bois

P

Panne

En charpente traditionnelle, pièce de bois placée horizontalement sur laquelle se fixe les chevrons.

  • Pièce de bois généralement de forte section posée de niveau sur les arbalétriers, où elle reporte les charges que lui transmet la couverture, tout en reliant les fermes : la panne peut être posée à dévers’ ou face aplomb, et est bloquée sur les arbalétriers par une échantignolle et des clous. On dit qu’une panne à dévers panne bien lorsqu’elle est prise dans un bois sans gauche et qu’elle repose parfaitement sur toute la largeur des ses appuis, tandis que les chevrons portent sur toute la largeur de son chant.
  • Panne faîtière, panne posée au sommet d’un comble.

Panneau

Elément préfabriqué, plaque destinée à être utilisée comme matériau de remplissage ou de revêtement.

Panneau à base de bricks d’emballage

Ces matériaux sont broyés et assemblés en panneaux. Par leur aspect particulier (couleurs variées, utilisation de papiers imprimés), ils sont parfois appréciés pour l’agencement intérieur. (CNDB)

Panneau bakélisé

Ils sont obtenus par superposition de placages de hêtre ou de bouleau fil sur fil ou croisés, imprégnés de résines assurant le collage dans la totalité de l’épaisseur. Ils sont utilisés pour la fabrication de pièces résistant aux agressions chimiques, aux chocs, à l’usure, pour l’isolation électrique, le coffrage d’ouvrage d’art.
Panneau de bois et marques de qualité
Le CTBA délivre et contrôle plusieurs marques de qualité CTB pour les panneaux dans le but de caractériser les performances des produits certifiés mis sur le marché et de garantir une qualité de production contrôlée et suivie aux utilisateurs. Les panneaux de particules CTB-S Cette marque de qualité concerne des panneaux de particules destinés aux usages en milieu sec qui satisfont aux essais physiques et mécaniques prévus par les prescriptions techniques de la marque. Les panneaux de particules CTB-H.
Cette marque de qualité concerne des panneaux de particules destinés à des emplois présentant des risques d’exposition temporaire à l’humidité. Ils sont essentiellement mis en œuvre dans le bâtiment. Ils présentent un bon comportement à l’humidité et satisfont aux essais physiques et mécaniques prévus par les prescriptions techniques de la marque. Les panneaux contreplaqués NF EXTÉRIEUR-CTS-X Cette marque de qualité concerne des panneaux contreplaqués reconnus conformes à la norme NF B 54-161 destinés à des emplois extérieurs ou intérieurs humides avec un collage classe 3 de la norme européenne NF EN 314-2 (qui correspond à l’ancien type 4 de la norme française NF B 54-154). Une variante de cette marque est NF Coffrage CTB-X pour les emplois en coffrage. Les panneaux MDF CTB-RH Cette marque de qualité s’applique à des panneaux MDF destinés essentiellement à un usage en milieu intérieur présentant des risques d’exposition temporaire à l’humidité.
Les caractéristiques testées sont : l’épaisseur, l’humidité, la masse volumique, le gonflement en épaisseur, la traction, la flexion, le module d’élasticité. Ces essais sont effectués conformément à différentes normes européennes : EN 324-1, EN 322, EN 323, EN 317, EN 321 modifiée, EN 319, EN 310. Les panneaux NF RÉACTION AU FEU Cette marque de qualité s’applique à des panneaux de particules, contreplaqués ou MDF qui ont été reconnus comme étant M1 ou M2 du point de vue de leur réaction au feu après essais au laboratoire du CTBA. Ils sont couramment utilisés pour la construction de bâtiments recevant du public où l’emploi de matériaux classés MI ou M2 est souvent obligatoire. On trouve aussi d’autres appellations, comme « panneaux WBP », « panneaux MR », ou « contreplaqué marine ».
Elles sont parfois trompeuses car elles ne sont définies par aucun texte officiel. Les désignations « panneaux WBP » et « panneaux MR », que l’on trouve souvent sur les contreplaqués en provenance d’Asie, désignent des contreplaqués utilisables respectivement en extérieur et en intérieur. Il s’agit d’appellations commerciales faisant référence à une norme anglaise (BS 6566). Elles sont attribuées aux panneaux par les fabricants eux-mêmes après autocontrôle de leurs produits. Ces appellations n’ont donc pas la valeur officielle et reconnue des marques de qualité accordées par un laboratoire indépendant, même si les caractéristiques techniques du panneau sont bonnes. (CNDB)

Panneau de contreplaqué

Voir « contreplaqué ».

Panneau de laine de bois et ciment « fibragglo »
Ils sont fabriqués à partir de bois résineux sous forme de billes écorcées dont on fait la laine de bois et utilisés pour l’isolation thermique et phonique, la protection contre l’incendie (panneaux M0 ou M1), les coffrages perdus, etc. (CNDB)

Panneau de lamelles minces orientées

L’OSB du terme anglais « oriented strandboard », appelé aussi « panneau de grandes particules orientées », est constitué de minces lamelles de bois 0,3 à 0,4 mm d’épaisseur) dont la longueur peut atteindre 6 à 8 cm environ. Orientées dans le sens de la longueur pour les couches extérieures et dans le sens de la largeur pour la couche intérieure, elles sont collées puis pressées entre elles. Sa constitution en longues lamelles en fait un matériau aux caractéristiques mécaniques élevées, bien supérieures à celles du panneau de particules. Cette technique est exploitée en France depuis 1984. Ses caractéristiques techniques et esthétiques le destinent à des emplois diversifiés : emballage, mobilier design, panneaux de structure, âme de poutre en 1, etc. (CNDB)

Panneau de particules

Matériau réalisé à partir de particules, ou copeaux de bois. On dit couramment « aggloméré ». (TECH. ASS. BOIS) La norme française NF B 54- 1 00 les définit ainsi : « Matériau en plaque fabriqué sous pression, essentiellement à partir de particules de bois ou d’autres matières fibreuses ligno-cellulosiques (amas de lin, bagasse, chanvre ...) avec ou sans apport de liant. « Les matières premières utilisées sont des bois résineux, feuillus, tendres ou durs sous la forme de copeaux, plaquettes, déchets, délignures, rondins. Le mélange des essences doit être réalisé avec rigueur car chacune possède des caractéristiques propres de densité, longueur de fibres, propriétés mécaniques. Il s’agit donc d’un panneau à base de particules de bois, parfois improprement appelé « panneau aggloméré « ou « agglo « . Ces particules (petits morceaux de bois obtenus par fragmentation du bois) sont enduites de colle (résine thermodurcissable) et étalées sur une surface plane, puis passées sous une presse. Les particules n’ont pas de forme type, mais leurs trois dimensions sont comparables. (CNDB)

Panneau dérivés du bois

Tous les matériaux plans fabriqués à partir du bois, tels que les panneaux de particules, de fibres MDF, le contre-plaqué, etc.

Panneau latté

Ce sont des panneaux constitués de plis sur les deux surfaces extérieures, et de lattes de bois à l’intérieur. Ils sont considérés comme une variante des contreplaqués. (CNDB)

Panneaux de fibres

La norme française NF B 54-050 les définit ainsi : « Le panneau de fibres est un matériau en plaque fabriqué avec des fibres ligno-cellulosiques, dont la cohésion primaire résulte du feutrage des fibres et de leurs propriétés adhésives propres. Des liants et ou des adhésifs peuvent y être incorporés. « Ces panneaux sont donc fabriqués à base de fibres obtenues par défibrage du bois. L’usage de colle n’y est pas systématique. La cohésion est assurée par l’enchevêtrement des fibres et la réactivation de la lignine. Par rapport aux particules, qui sont des morceaux de bois ne préexistant pas naturellement mais résultant d’une fragmentation du bois, les fibres sont une entité anatomique du bois qui existe à l’état naturel. Le défibrage consiste à les séparer les unes des autres. Contrairement aux particules, elles ont une forme très allongée. Il existe différents types de panneaux de fibres liés au procédé de fabrication ou à la densité du panneau (selon qu’il est plus ou moins pressé lors de sa fabrication) : panneau tendre, mi-dur, dur, MDF (abréviation du terme anglais « medium density fiberboard », soit « panneau de fibres de moyenne densité »). Le MDF est aujourd’hui largement répandu en France. Il est fabriqué selon le procédé par voie sèche. Les fibres sont séchées et leur liaison est réalisée au moyen d’une colle. On obtient un panneau relativement épais, jusqu’à 35 mm, de structure homogène. Il se différencie des autres types de panneaux par ses bonnes qualités mécaniques (résistance au choc), sa facilité d’usinage et son aptitude à recevoir de nombreuses finitions utilisées habituellement sur le bois (vernis et laque). Il est très utilisé dans le meuble et la décoration.

Pare-pluie

Feuille ou membrane empêchant le passage de l’eau. Utilisé dans le cadre d’une construction à ossature bois entre le panneaux d’OSB qui contrevente le bâtiment et les tasseaux sur lesquels est fixé le bardage. Plusieures marques existent avec ou sans avis techniques…

Pare-vapeur

Feuille ou membrane réduisant le passage de la vapeur d’eau. Utilisé en intérieur d’une construction à ossature bois entre l’isolant et votre déco intérieure. Il joue le rôle de régulateur thermique.

Parement

Face d’établissage des bois rabotés, qui porte les signes conventionnels d’établissage et sert de repère et de guide pour le tracé et le traçage des assemblages : le parement est en général la face la plus belle d’un élément ; la face opposée est appelée contre-parement. (CNDB)

Parquet

Revêtement de sol en lames ou en plaquettes de bois composant le parement d’un plancher (à l’origine, le parquet désignait un enclos fermé par une clôture en planches). Les principaux types de parquets et leurs dispositions sont :
1/ Les parquets massifs, ou parquets à lames. Ils sont constitués de longues lattes assemblées à rainure et à languette ; les lames peuvent aussi être à double rainure pour assemblage à fausse-languette, ou, dans le cas des résineux, à feuillure basse en demi-queue-d’aronde. Les dimensions générales de ces parquets sont normalisées. La mise en œuvre est régie par un DTU ; les parquets à lames sont soit cloués sur un gîtage bien horizontal de lambourdes, soit directement sur les solives, soit posées sur une aire de bitume. Une norme spéciale concerne les parquets en lames minces destinés à une pose collée. Après leur pose, les parquets sont rabotés (replanissage au rabot ou au racloir de parqueteur), puis cirés ou vitrifiés. On distingue : Parquet à l’anglaise ou à frises dont les lames sont parallèles dans une même direction. Ce type de parquet peut être posé à coupe perdue (lames aboutées sans recherche d’alignement des joints au droit des lambourdes), à coupe de pierre (joints alternés régulièrement, en liaison) ou à joints sur lambourdes. Parquet à bâtons rompus dont les lames, à coupe droite, sont disposées en travées obliques alternées correspondant aux lambourdes. Parquet à point de Hongrie (autrefois dit à fougères), disposé comme le précédent, mais dont toutes les lames sont à coupe d’onglet, permettant un alignement des joints des travées. Parquet à compartiments ou parquet d’assemblage, ou parquet à la française, ou parquet Versailles, est composé de cadres assemblés à tenon et mortaise, entre lesquels sont embrevés des éléments de remplissage arasés ; ces parquets ont souvent donné lieu à des motifs complexes de figures géométriques entrelacées, rosaces, damiers, etc.
2/ Les parquets mosaïques. Sous forme de panneaux carrés de 125, 250 ou 300 mm de côté ; les lamelles ont en général 25 mm de large pour 8 mm d’épaisseur (5 mm pour des bois durs) ; elles sont réunies à joints vifs par contrecollage du parement sur un papier, qui sera décollé après la pose. Ces parquets sont posés par collage avec une colle vinylique, sur chape ou dalle en béton parfaitement ragréé avec un enduit de lissage adéquat. Après la pose, un ponçage général est nécessaire, suivi d’une mise en cire ou d’une vitrification.
3/ Les parquets en panneaux préfabriqués contrecollés, dits parquets vernis-usine, à emboîter côte à côte pour constituer des parquets flottants, sur lit de sable, sur des panneaux de particules, ou sur un isolant non compressible. Ces panneaux sont fournis à parement fini, généralement vitrifié.
4/ Les parquets densifiés sont les parquets constitués de lames ayant subi un traitement de densification par imprégnation de résines. Ils conviennent pour des sols à usage public intensif, nécessitant une haute résistance à l’usure. »
5/ Autres dénominations : Un parquet de marqueterie est composé de l’assemblage d’essences de bois de tonalités différentes. Un parquet-vannerie est un parquet-mosaïque dont la composition produit l’effet d’une vannerie. Un parquet de glace est l’assemblage de lambris de bois, en général marouflé, servant de support aux miroirs pour protéger leur tain. Les parquets sans joints désignaient certains revêtements de sol s épais à base de mélanges spéciaux ou mortiers de résines, coulés in situ ; Le parquet bois-pierre désignait le Terrazzolith. (CNDB)

Parquet à clouer

Le principe : le bois massif tend à se déformer (tuilage, cintrage). Par conséquent, si l’on veut un parquet massif, il faudra le clouer pour empêcher la déformation et c’est le parquet traditionnel. (Tropical Wood)

Parquet à coller

Ou bien le coller, et c’est le parquet à coller. (Tropical Wood)

Parquet flottant

C’est un parquet formé de plusieurs couches hétérogènes pour qu’il soit indéformable, il n’est plus nécessaire de le fixer au sol, c’est le parquet flottant qui est laissé libre sur isolant. C’est par excellence le parquet des constructions récentes et des rénovations. (Tropical Wood)

Pignon

Partie supérieure, en général triangulaire, d’un mur de bâtiment, parallèles aux fermes et portant les versants du toit.

Plateau

Bois scié, possédant deux faces parallèles et une ou deux rives entièrement flacheuses.

Plot

Plateaux obtenus par sciage parallèle d’une grume. Ensemble de plateaux obtenus en sciant longitudinalement une grume par traits successifs parallèles.

  • Bille de bois débitée en plateaux, et reconstituée dans sa forme initiale avec interposition d’épingles qui favorisent la circulation d’air pour le séchage.
  • Dé en béton utilisé comme système de fondation. (CNDB)

Plot dépareillé

Plateaux provenant de plusieurs grumes différentes.

Plot reconstitué

Plateaux provenant d’une même grume. Ces plateaux sont replacés après sciage les uns sur les autres de façon à reconstituer la grume sans les dosses.

Pointe de diamant

Usinage réalisé en bout d’un poteau carré ou rond, en forme de pyramide ou de cône.

Pré-perçage ou avant-trou

Percement d’un trou de diamètre inférieur ou égal à celui de la pièce (pointe, tire-fond, vis, cheville ou broche) devant s’y loger de manière à faciliter sa mise en place. Le pré-perçage est indispensable lors de la mise en œuvre d’une terrasse en bois exotique, ou Acacia, chêne, tous autres bois durs.

Prédébit

Bois scié qui, à l’état d’humidité d’utilisation finale, a été coupée à longueur et/ou usiné sur une ou plusieurs faces. Les prédébits sont réalisés dans les plateaux constituants les plots. Son prix est élevé car c’est un usinage qui se fait dans des bois triés à forte valeur ajoutée déjà, de plus les rendements matières sont très faibles surtout si l’on souhaite que de la largeur fixe.

fermer

Horaires

Ouvert du lundi au vendredi
de 7 h 30 à 12 h 00
de 13 h 30 à 18 h 00

Le samedi
de 8 h 00 à 12 h 00

fermer

informations société

Chelet Bois spécialiste du bois situé à Guérande, fournit aussi bien les entreprises et artisans que les particuliers. Ses vendeurs et technicien se consacrent pleinement à l’essence même de leur métier, le conseil, la recherche des meilleures solutions et des produits les plus adaptés, en tenant compte des budgets des clients.

Autour de Jacques Chelet, une équipe de conseillers est à votre disposition pour vous accompagner dans vos choix.

Pour une charpente ou ossature bois, des menuiseries intérieures et extérieures, des bardages, un stock permanent sur plus de 2 ha permet une livraison dans les meilleurs délais.

La salle d’exposition de 600 mètres carrés du magasin de Guérande, à quelques minutes de La Baule, Pornichet et Saint-Nazaire, propose un grand choix de parquets, escaliers, lambris, façades de placards, portes et terrasses, ainsi que la quincaillerie permettant leur mise en œuvre.

CHELET BOIS Guérande

ZAC de Villejames - 6 rue de la prée Neuve 44350 Guérande
Tél : 02 40 24 90 06 - Fax : 02 40 62 04 79

fermer

Mentions légales

Design : Machinacom
Intégration et développement : Hors-lignes


Siège social : ZAC de Villejames - 6 rue de la prée Neuve 44350 Guérande
SARL au capital de : 454750€
RCS St Nazaire : 312381833
Contact : Tél. : 02 40 24 90 06

Toutes les images présentes sur ce site web sont soumises à un copyright... Toute navigation sur le Site implique l’acceptation des dispositions suivantes :

Propriété intellectuelle

Ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. La reproduction de tout ou partie de ce site sur support électronique ou support papier (y compris les documents téléchargeables) est formellement interdite sauf autorisation expresse du directeur de la publication.

Liens hypertextes vers d’autres sites

Le Site peut contenir des liens vers d’autres sites. CHELET BOIS ne peut être tenu pour responsable de la disposition ou du contenu figurant sur ou obtenu par l’intermédiaire de ces sites.

Cookies

En application des dispositions de la directive 2002/58/CE, CHELET BOIS utilise des cookies à des fins d’identifications personnelles. Ces cookies resteront stockés dans l’ordinateur de l’internaute pendant cinq ans, à moins que l’internaute ne les suppriment.
Tous internaute à la possibilité de refuser ces cookies en cliquant sur le bouton « supprimer les cookies » dans les options Internet/onglet : confidentialité, sachant que l’utilisation du Site pourra s’en trouver limitée..Un cookie ne nous permet pas de vous identifier. De manière générale, il enregistre des informations relatives à la navigation de votre ordinateur sur notre site (les pages que vous avez consultées, la date et l’heure de la consultation, etc.) que nous pourrons lire lors de vos visites ultérieures.
Responsabilité de CHELET BOIS

CHELET BOIS décline toute responsabilité quant aux possibles imprécisions ou omissions portant sur les informations présentes sur son site.
CHELET BOIS décline toute responsabilité pour les difficultés rencontrées lors de l’accès à son Site ou pour toute défaillance de communication.

Droit applicable

Les présentes conditions sont régies par le droit français. Les juridictions françaises sont seules compétentes pour connaître de tout litige se rapportant directement ou indirectement à l’accès au présent Site ou à son utilisation.

Informations nominatives

Toutes personnes disposent d’un droit accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui la concernent (article 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978). Pour excercer ce droit, adressez-vous à CHELET BOIS - ZAC de Villejames 6 rue de la prée Neuve 44350 Guérande - Tél : 02-40-24-90-06 - Fax : 02-40-62-04-79.
Conformément à la loi du 78-17 du 06/01/1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, le présent site a fait l’objet d’une déclaration à la CNIL. La Société CHELET BOIS pourra à toutes fins de preuve conserver et archiver de manière confidentielle les données du client...